L'Algérie attend des excuses de la France pour son passé colonial Le président algérien estime que son pays a déjà reçu des «demi-excuses» et qu'il faut faire «un autre pas».

Aucun commentaire